En 2009, un terrain de 2-3 hectares a été acheté pour nous par l’opérateur mobile « ORANGE-Centrafrique ».

DSCN3870 DSCN3872

La construction a commencé rapidement grâce aux financements généreux des fondations d’entreprise  « ORANGE » et « AIR France ».   Nous avons alors équipé le foyer en partie grâce au financement de la fondation « AG2R LA MONDIALE ».

En 2010, grâce à des parrains en France, nous avons pris en charge 22 petites filles âgées entre 4 ans et 11 ans.

DSCN0300

Chaque enfant prise en charge :

  • est placée dans une famille d’accueil centrafricaine afin d’évoluer dans un milieu « familial ».
  • est déclarée, si ce n’est pas le cas, auprès de l’état (certaines n’avaient pas d’identité).
  • est inscrite dans une école proche  du domicile.
  • Rejoint le foyer chaque week-end et pendant les vacances scolaires (vie en société, apprentissage, sensibilisations, préventions, soutien scolaire, …),
  • a un tuteur ou une tutrice, qui habite dans son quartier et qui suit l’enfant de près (visite à la famille d’accueil, nouvelles des enfants, …),
  • est prise en charge au niveau de la santé.

Certaines ont encore leur maman, d’autres sont orphelines totales. Toutes les familles d’accueil sont très pauvres.

Nous avons embauché une assistante sociale qui suit les enfants et leur famille d’accueil.

assistante sociale_animateur_Présidente de CMS

Nous avons le projet de développer un centre d’apprentissage au foyer :

  • En semaine pour les grandes filles qui ne suivent plus l’école. C’est le cas pour 4 ou 5 filles qui ont entre 15 et 16 ans qui, ayant intégré tardivement le système scolaire, n’arriveront pas à dépasser le niveau de CM2.
  • En week-end et vacances pour les autres.

Les activités qui seront développées sont :

  • Séchage de fruits, Elevage (poules, cabris, puis porcs), couture,  fabrication de savons, hôtellerie (cuisine, service, ménage, lits, …), artisanat.

DSCN0524 DSCN0515

On prévoit de continuer à former ces adolescentes, dans le foyer, à la lecture/écriture et aux mathématiques.

Bien entendu, il faut une présence permanente d’accompagnateurs au foyer. En attendant la réponse et la venue éventuelle de religieuses (demandes effectuées), des tutrices sont volontaires pour loger au foyer à tour de rôle (alternance d’une semaine).